Ces animaux ont été emprisonnés toute leur vie avant d’être cruellement tués pour leur fourrure 4706 0



Ces animaux ont été emprisonnés toute leur vie avant d’être cruellement tués pour leur fourrure 4706 0

Selon l’association de défense des animaux Animal Defenders International, plus de 100 millions d’animaux sont cruellement enfermés, torturés et tués pour leur fourrure chaque année à travers la planète. C’est pour cela que l’association a mise en place une vidéo choquante à l’aide de caméras cachées dans une ferme à fourrure située en Pologne.

A travers ce court-métrage d’une durée de quatre minutes environ, les bénévoles suivent la vie de trois renardeaux polaires, nés durant le printemps. Baptisés Borys, Eryk et Aleska, les trois bébés sont encore trop jeunes pour marcher et ouvrir correctement leurs yeux.

4736

Les mois passent, et les trois jeunes renards aiment s’amuser,  et deviennent plus actifs, mais toujours emprisonnés dans de petites cages à peine assez grandes pour permettre de s’allonger. Au fur et à mesure, leur fourrure devient plus garnie et touffue au moment où il devienne adulte.

 

4738

Ensuite à l’arrivée de l’hiver, cela correspond à la période de la récolte. Un homme arrive et ouvre la cage et prend brusquement Borys par la queue avant de lui passer une corde autour du pied pour le suspendre en l’air. Puis il prend une tige en métal reliée à un câble avant de l’approcher de la gueule du jeune renard terrorisé. Quelques instant après, la tige est retirée de la bouche de Borys, mort électrocuté et dont le corps sans vie est grossièrement mis dans une brouette. Puis vient le tour d’Eryk, qui subit le même calvaire.

4739

Aleska, qui a eu la « chance » de naître une femelle, a elle la vie sauve, mais pour une raison épouvantable : elle accouchera de renardeaux qui seront assassinés l’année d’après une courte vie de misère. Borys et Eryk, comme pour la plupart ont été tués alors qu’ils étaient âgés de moins de sept mois. Leur fourrure, très vite prélevée de leur carcasse, sera utilisée pour la fabrication des manteaux, des bonnets voire… des porte-clés. En plus de boycotter tout article fabriqué à partir de fourrure animale, nous vous invitons à signer la pétition initiée par la Fondation 30 millions d’amis ici demandant la fermeture des fermes à fourrure en Europe ainsi qu’un étiquetage détaillé pour tous les produits en fourrure importés (précisant le nom scientifique et vulgarisé des espèces animales, le pays d’élevage, la méthode de mise à mort). Retrouvez la vidéo d’Animal Defenders International ci-dessous : (Attention, certaines images sont difficiles)

source:holidogtimes

 




Partagez avec vos amis:

Comments

comments