Cet homme d’affaires tue deux éléphants avec un braconnier et fournit une excuse lamentable.



Cet homme d'affaires tue deux éléphants avec un braconnier et fournit une excuse lamentable.

Parfois dans la vie certaines personnes s’embourbent dans un mensonge même s’ils savent pertinemment que personne ne va les croire. C’est exactement ce qui s’est passé dans cette histoire où un homme d’affaires a tué deux éléphants avec l’aide d’un braconnier et explique que c’était de l’autodéfense.

C’est le site web d’informations et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque d’agacer beaucoup d’associations de protection des animaux tant il s’agit d’une histoire complètement hallucinante. En effet, un homme d’affaires américain a tué deux éléphants avec l’aide d’un braconnier et explique que c’était de l’autodéfense.

inline_resized_1024_5c61e715de802_297680

Ainsi, lui et son partenaire de chasse auraient été mis en danger par les éléphants à un tel point qu’ils n’ont pas eu le choix de les tuer. Le problème, c’est qu’ils posent fièrement devant les deux cadavres et cette photo ressemble davantage à une prise de chasse qu’à une photo pour se souvenir qu’ils auraient pu être tués par des éléphants.

inline_resized_1024_5c61e71de8086_297680

Quoi qu’il en soit, la seconde version est la version que cet homme d’affaires prénommé Mike Jines continue de défendre explique le Daily Mail. Même s’il est difficile de justifier un voyage au Zimbabwe. Lui explique qu’il était là pour faire des affaires, mais reste assez vague concernant les raisons exactes de ce voyage dans une destination très inhabituelle. Voilà pourquoi les internautes qui ont vu les photos ont vraiment du mal à croire la version de Mike Jines.

Ajouté à ça, son partenaire de chasse n’était d’autre que Max “Buzz” Delezenne, connu pour être un braconnier de premier ordre explique le Daily Mail. Une autre donnée qui fait qu’on a du mal à croire la version de Mike Jines. Malgré tout l’homme d’affaires explique que leur objectif était de rester en vie et de ne pas chasser des éléphants.


Une défense que personne ne croit ou presque indique le Daily Mail. Il suffit d’aller sur Twitter et de taper le hashtag #MikeJines pour se rendre compte à quel point la ligne de défense de Mike Jines ne tient pas la route. En effet, les tweets se multiplient pour dénoncer l’attitude de l’homme d’affaires qui semble désormais le seul à croire à ses excuses. Plusieurs internautes ont appelé à boycotter les produits vendus par son entreprise.

 

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d’écran vidéo Twitter




Partagez avec vos amis:

Comments

comments