Cette maman entend son fils pleurer à cause de la fièvre et découvre des bosses rouges : elle comprend alors l’erreur fatale du médecin



Cette maman entend son fils pleurer à cause de la fièvre et découvre des bosses rouges : elle comprend alors l’erreur fatale du médecin

À peu près tout le monde a déjà contracté la varicelle à un moment et je me souviens encore à quel point c’était douloureux. Mais je suis ravie de l’avoir déjà eue et que j’en sois épargnée maintenant étant adulte, car cela aurait pu être encore pire.

Malheureusement, de nombreux médecins ne prennent pas la varicelle très au sérieux !

La varicelle n’est pas considérée comme étant une maladie très dangereuse, mais pour une maman, la maladie de son fils s’est transformée en véritable cauchemar.

Hayley Lyons, originaire de Warrington en Angleterre, a conduit son fils Lewis chez le médecin quand sa fièvre a grimpé de façon inquiétante.

Le médecin lui a recommandé de lui donner un peu d’ibuprofène, qui est à la fois un antidouleur et un anti-inflammatoire pour la fièvre. Elle a fait confiance à ce que disait le médecin et fait exactement comme il avait demandé – mais elle n’aurait pas dû le faire.

Après que Lewis ait pris ses cachets, son état de santé s’est rapidement détérioré, et Hayley a dû conduire son fils en urgence à l’hôpital une seconde fois. Cette fois-ci cependant, il a dû être hospitalisé à cause de la gravité de son infection.

277

Les cachets que le médecin avait prescrits ont de terribles effets sur les patients qui souffrent de la varicelle, et maintenant cette maman veut désespérément alerter les autres parents autour des dangers existants.

Elle a publié cela sur Facebook en 2016, mais sa mise en garde est toujours applicable aujourd’hui !

« La varicelle fait encore parler d’elle. Puis-je vous rappeler qu’il ne FAUT PAS donner du Nurofen/Ibuprofène à vos enfants…

4 différents médecins de notre localité ont prescrit cela à Lewis, car nous n’arrivions pas à faire baisser sa température. Ce médicament est un anti-inflammatoire, il réagit avec la varicelle et fait que cela se propage plus en profondeur sous la peau.

Comme les médecins de nos hôpitaux n’arrêtaient pas de renvoyer Lewis à la maison, disant que ce n’était ‘que la varicelle’, nous l’avons donc conduit à Alderhey et c’est là que nous avons découvert cela.

Il est retrouvé avec une septicémie et a été admis immédiatement à Alderhey dès que nous y sommes arrivés.

278

Lewis était OK uniquement grâce au fait que nous n’avons pas baissé les bras et l’avons conduit dans un hôpital pédiatrique.

Cela aurait pu être encore pire si nous n’avions pas eu ces médecins à Alderhey avec leurs conseils, leurs soins et leurs connaissances.

N’utilisez que du CALPOL (un médicament qui ne contient pas de paracétamol) pour faire baisser leurs températures. En fait, il est bien indiqué sur le site de Nurofen qu’il ne faut pas utiliser ce médicament en cas de varicelle. (Nous l’avons découvert après tous ces incidents !) Mais quand c’est un de nos médecins qui nous le prescrivent, qui sommes-nous pour remettre ce qu’ils disent en question ?? »

279

Hayley est une mère attentive et a compris que Lewis était gravement malade, et tout s’est bien terminé cette fois.

Sur le site web officiel du CDC vous pourrez en apprendre davantage au sujet de la varicelle et quels sont les meilleurs moyens de traiter ses symptômes.

280

Rappelez-vous qu’aucun médecin ne peut prétendre tout savoir, et que cela ne coute rien de chercher l’opinion de quelqu’un d’autre si vous n’êtes pas sûr de quelque chose. Mieux vaut prévenir que guérir !

Aidez-nous en partageant cet article sur Facebook afin de mettre en garde tous les autres parents dont leurs enfants auraient la varicelle.

source:newsner




Partagez avec vos amis:

Comments

comments