Des voleurs tentent de siphonner l’essence d’un autobus or ils siphonnent les toilettes!



Des voleurs tentent de siphonner l'essence d'un autobus or ils siphonnent les toilettes!

Qui a dit que les voleurs avaient toujours un plan infaillible? C’est la question qu’on s’est posée immédiatement après avoir appris que des malfaiteurs avaient volé les eaux usées d’un bus au lieu de lui voler son essence. On est persuadé que le plan initial avait meilleur goût.

C’est le site Inner Strength qui rapporte cette nouvelle qui va forcément en faire rire beaucoup d’entre vous, particulièrement ceux qui se sont fait déjà voler de l’essence à leur insu. En effet, en Australie, des personnes mal intentionnées ont reçu la leçon de leur vie: au lieu de voler l’essence d’un bus, ils se sont retrouvés à siphonner ses eaux usées. Évidemment, on imagine qu’ils s’en sont rendu compte bien après, au moment où ils ont voulu faire démarrer leur véhicule avec cette essence volée qui n’en était pas. Cela nous fait penser à cette vieille expression de “l’arroseur arrosé” puisque finalement leur plan machiavélique s’est retourné contre eux.

Le plus drôle dans cette histoire, c’est que pour siphonner de l’essence, il faut forcément mettre un peu du sien. En effet, la plupart des personnes qui siphonnent des réservoirs de manière criminelle doivent utiliser leur bouche à un moment donné. Cette dernière entre en interaction avec le tuyau, mais aussi le liquide en question. Lorsqu’il s’agit d’essence, on imagine que le goût est détestable, mais on sait que c’est de l’essence. Par contre siphonner les eaux usées d’un bus doit avoir un tout autre goût. Sans vous donnez trop de détails, cela est un mélange d’extrêmement et autres ordures. Le vol a tout d’un coup moins bon goût.

On aurait vraiment voulu voir la tête des malfaiteurs lorsqu’ils se sont rendu compte qu’ils s’étaient trompés de réservoir. On imagine qu’ils ont dû sans vouloir pour un long moment et ils ont dû sans doute se brosser les dents très longtemps aussi. Ils y repenseront à deux fois la prochaine fois qu’ils voudront voler de l’essence. Par contre, une personne qui doit être contente c’est le propriétaire du bus. En effet, il ne sait pas fait voler son essence et cet événement lui a permis de faire évacuer ses eaux usées par quelqu’un d’autre et à moindre coût.

Le casse du siècle

Source: Inner Strength
Crédit Photo: Unsplash




Partagez avec vos amis:

Comments

comments