Elle a demandé à son copain de se débarrasser de son chien, il a finalement publié cette annonce



Elle a demandé à son copain de se débarrasser de son chien, il a finalement publié cette annonce

 Tout le monde n’aime pas les animaux. Il y a des gens qui ne conçoivent pas leur vie sans eux; d’autres en revanche, ne supportent même pas leur présence. C’est ce deuxième type de personne que le destin a mis sur le chemin de Getzen.

Après quatre ans de relation, Getzen a décidé qu’il était temps de commencer une vie à deux avec sa copine. Mais il n’imaginait pas à quel point elle haïssait sa petite chienne Molly. La jeune fille a posé un ultimatum à Getzen, exigeant qu’il se débarrasse le plus rapidement possible de son amie à quatre pattes. Getzen a réfléchi longuement au sujet, et finalement il a publié cette annonce:

maxresdefault

« Ma copine n’aime pas ma chienne Molly, je vais devoir lui trouver un nouveau foyer. Elle est de race, vient d’une excellente région, et elle m’a accompagné pendant quatre ans. Elle adore jouer, bien qu’elle ne soit pas très bien entraînée. Vu son long pelage, elle a besoin d’un peu plus de soins; il en est de même pour ses ongles. Elle adore se faire chouchouter. Elle ne dort pas la nuit, elle casse un peu les pieds. Elle dort seulement quand je travaille. Elle ne mange que de bons petits plats, et a des goûts de luxe. Elle ne t’attendra jamais après une longue journée de travail, et elle ne te donnera jamais son amour inconditionnel, même si tu ne te sens pas bien. Elle ne mord pas, mais elle peut faire une scène en quelques secondes.

Aussi, si vous êtes intéressé par mon égoïste, méchante et vénale petite copine de 30 ans, vous pouvez venir la chercher. Ma chienne Molly et moi, nous espérons que quelqu’un l’adoptera le plus vite possible. C’est urgent! »

Au bout de quelques jours, Gotzen a modifié l’annonce. Il a ajouté que la jeune fille avait été renvoyée à l’usine, c’est-à-dire, chez ses parents, et que Molly et lui cherchaient une nouvelle petite amie.




Partagez avec vos amis:

Comments

comments