La photo du garçon aidant son papa à faire un contact peau à peau avec des prématurés fait le tour de la toile Website logo



La photo du garçon aidant son papa à faire un contact peau à peau avec des prématurés fait le tour de la toile Website logo

On sait très bien qu’après la naissance, l’un des éléments très importants entre l’enfant et sa mère ou sa famille, est qu’il y ait un contact peau à peau. Ce premier contact crée la base sur laquelle la relation va se développer par la suite.

La semaine dernière, une page Facebook basée en Afrique du Sud a posté une photo d’un papa et de son fils, faisant un contact peau à peau avec deux jumeaux prématurés raconte Huffington Post.

Cette pratique consiste à placer le nouveau-né sur la poitrine nue d’un parent pour le contact peau à peau. La photo touchante de cet enfant aidant son papa à s’occuper des deux derniers de la famille vient alors ouvrir le débat du contact peau à peau pour les prématurés.

Alors que cette pratique est généralement conseillée pour les bébés en bonne santé, le professeur suédois, Uwe Ewald, est intervenu à l’hôpital de Hvidovre (Danemark) pour expliquer la raison pour laquelle, cette pratique était aussi très bonne pour les prématurés.

Il souligne le fait que la poitrine des parents régule la température mieux qu’un incubateur. Sur la page Facebook Forældre og Fødsel il explique :

« Le contact peau-à-peau aide le bébé à mieux respirer, l’enfant se calme et prend du poids plus rapidement. Les recherches montrent que la flore bactérienne des parents (comparée aux bactéries hospitalières) réduit le risque d’infections graves chez ces enfants fragiles. »

« Nous avons pratiqué ce soin « kangourou » régulièrement avec mes micro-prématurés, l’un est né à 25,3 semaines et l’autre à 23,5 semaines. Ils sont maintenant de jeunes adultes de 19 et 20 ans en bonne santé » témoigne Rachael Westblade, une maman.

Il est certain que ce type de contact entre les parents et les nouveaux-nés est très fort et permet de construire les bases pour une relation forte.

La question des nouveaux-nés prématurés peut diviser car ils ont besoin de soins adaptés et sont très fragiles face au monde qui les entoure, mais le contact peau à peau est-il bon ou mauvais pour eux ? Et s’il est possible ou conseillé, dans quelles conditions ?

Si l’on en croit ce professeur, c’est bon pour eux ! Avez-vous des témoignages à ce sujet ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.
source:fr.laowl




Partagez avec vos amis:

Comments

comments