Les Grecs ne veulent plus que les touristes obèses montent sur des ânes



Les Grecs ne veulent plus que les touristes obèses montent sur des ânes

La situation des ânes en Grèce devient de plus en plus problématique en raison des touristes qui utilisent des ânes pour se déplacer. À priori rien de grave, sauf que cette pratique s’est révélée être très dangereuse pour la santé de ces animaux.

C’est Metro News qui rapporte cette nouvelle qui risque d’intéresser tous ceux dont la protection des animaux tient à coeur. En effet, en Grèce, les habitants de Santorin militent pour que les touristes ne montent plus sur les ânes pour se déplacer lors de leur visite de l’île. L’objectif derrière cette revendication est d’éviter aux ânes de porter des charges trop excessives. De nombreuses vidéos circulent sur internet à ce sujet et on peut voir clairement que de nombreux ânes sont mal en point lorsqu’ils doivent porter des touristes qui sont parfois à deux doigts de l’obésité.

Cela met en danger la vie de ces animaux et ce sont leurs colonnes vertébrales respectives qui en souffrent le plus. Le gouvernement grec a bien compris ça et a décidé d’agir pou remédier à cette terrible réalité. D’ailleurs, Metro News raconte que le pays a adopté une nouvelle réglementation l’année dernière qui interdit aux ânes de porter des charges plus grosses que 100 kilos. Comme vous l’aurez compris, il s’agit avant tout d’une mesure qui est dirigée vers une catégorie de personnes, celles qui ont un problème de poids.

Malheureusement, même si cette mesure va dans la bonne direction, elle est bien loin d’être suffisante aux yeux des Grecs, explique Metro News. En effet, les ânes se retrouvent toujours à porter des charges énormes. Évidemment, il s’agit de moins de 100 kilos, mais il s’agit tout de même de poids énormes pour ces pauvres bêtes. C’est pourquoi les habitants de Santorin militent pour que les touristes ne montent plus sur les ânes pour se déplacer lors de leur visite de l’île.
inline_resized_1024_5ca50c480f5ee_302640

On ne sait pas encore si cela va aboutir sur une réglementation officielle, mais en tout cas une bonne partie des habitants de l’île vont tout faire pour décourager les touristes d’utiliser des ânes pour leurs déplacements. Il en va de la santé de ces animaux qui ne sont pas des objets, mais des êtres vivants sensibles.

Source: Metro News
Crédit Photo: Capture d’écran vidéo Youtube




Partagez avec vos amis:

Comments

comments