Un père apprend que son fils harcèle d’autres écoliers et le punit d’une façon qui frôle le génie.



Un père apprend que son fils harcèle d'autres écoliers et le punit d'une façon qui frôle le génie.

Quand on est parent, on fait tout en notre possible pour que nos enfants deviennent de bonnes personnes.

Ainsi, dès leur plus jeune âge, on tente du mieux que l’on peut de leur transmettre les meilleurs valeurs qui soient.

Or, même si on a les meilleures intentions du monde, il y a des limites à ce que nous pouvons faire et un jour, nos enfants finissent par grandir et du coup, ils s’exposent à beaucoup d’autres influences extérieures.

Un père de la Floride l’a justement appris à son grand malheur lorsqu’il a été informé que son fils de 13 ans intimidait d’autres camarades de classe.

Le père aurait pu laisser la direction de son école se charger de le réprimander, mais comme ce dernier n’avait pas du tout l’intention que son fils continue à agir de la sorte, il a donc pris les grands moyens.

Voilà donc pourquoi des automobilistes de Smyra Beach en Floride ont aperçu le jeune Jacob à une intersection achalandée de la ville en train de tenir une pancarte affirmant: “Je suis un intimidateur. Klaxonnez si vous détestez l’intimidation.”

a-j

C’est le père de Jacob, Michael Yager, qui a eu cette brillante idée afin de s’assurer que l’adolescent de 13 ans comprendra bien sa leçon.

Dans une entrevue accordée à WESH, Yager explique: “J’ai imaginé une solution qui l’embarrasserait et le ferait sentir comme ceux et celles qu’il a osé intimider.”

Au grand malheur de Jacob, il semble qu’une bonne partie de la population soit contre l’intimidation, car peu de temps après qu’il se soit installé à l’intersection achalandée avec sa pancarte, les klaxons n’ont pas tardé à se faire entendre. Et en grand nombre!

a-j1

Au moins un passant a arrêté sa voiture à proximité de Yager et son fils afin de discuter avec eux.

Des policiers ont même salué le geste de Yager en applaudissant cette initiative cruelle, mais très efficace.

Toutefois, certaines personnes avaient aussi des critiques à l’égard de Yager.

a-j2

Le père raconte: “Il y a une femme qui est venue me voir et elle m’a traité de tous les noms possibles. Dans ma tête, je faisais ce qu’il y avait de mieux à faire, mais j’imagine qu’on ne peut pas toujours faire plaisir à tout le monde.”

Quant à Jacob, gageons qu’il a bien compris sa leçon. L’adolescent confie: “On ne sait jamais à travers quoi une personne a dû passer. Si vous souhaitez être un intimidateur, si vous avez quelque chose à l’intérieur de vous que vous avez besoin d’évacuer, allez voir les bonnes personnes à la place de vous en prendre aux plus faibles que vous.”

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie




Partagez avec vos amis:

Comments

comments