Une femme de 22 ans meurt parce que les secours ne l’ont pas prise au sérieux.



Une femme de 22 ans meurt parce que les secours ne l'ont pas prise au sérieux.

Une femme de 22 ans est morte quelques heures seulement après avoir contacté les services d’urgence en raison de maux de ventre. Les deux opératrices à qui elle avait parlé se seraient moquées d’elle et une enquête à ce sujet pourrait être ouverte.

C’est le 29 décembre dernier que la jeune maman nommée Naomi aurait contacté le Samu de Strasbourg afin de se plaindre de douleurs au ventre.

Selon France 3 et Le Monde, deux opératrices se seraient chargées de son appel, mais celles-ci n’auraient pas prise au sérieux les signaux envoyés par la jeune maman. Au lieu d’intervenir, elles auraient tout simplement indiqué à la jeune femme de contacter son médecin traitant ou SOS Médecins.

Naomi, qui Strasbourgeoise, aura dû attendre 5 heures avant de pouvoir enfin entré en communication avec SOS Médecins. L’opératrice aura ensuite immédiatement transféré son appel au Samu pour qu’elle soit transportée à l’hôpital. Or, peu après son arrivée, l’état de Naomi s’est rapidement aggravé.

À 17h30, on déclarait qu’elle était morte, et ce, après avoir subi deux arrêts cardiaques.

C’est suite à la publication de l’appel entre Naomi et le service de Samu qu’il est devenu clair qu’une enquête devait avoir lieu.

Tout d’abord, les deux opératrices échangent des rires en commentant les symptômes rapportés par Naomi.

C’est alors que Naomi tente d’expliquer aux opératrices qu’elle n’arrive pas à décrire la douleur intense qu’elle ressent et qu’elle a peur de mourir. À cela une opératrice lui répond: “Si vous ne me dites pas ce qu’il se passe, je raccroche, bah vous appelez un médecin hein, appelez SOS Médecins, d’accord?”

Naomi dit alors qu’elle ne peut et qu’elle va mourir, chose à laquelle l’opératrice lui réplique: “Vous ne pouvez pas? Vous pouvez appeler les pompiers mais ça vous ne pouvez pas? Oui vous allez mourir certainement un jour, comme tout le monde, bah je ne peux pas vous aider, je ne sais pas ce que vous avez.”

Le Monde rapporte que selon le rapport d’autopsie, Naomi serait morte des suites d’une défaillance “multiviscérale sur choc hémorragique”.

La famille de Naomi a demandé qu’une enquête soit tenue afin de déterminer les circonstances expliquant la mort de la jeune femme. Voici un extrait du courrier envoyé au parquet de Strasbourg: “Elle était seule, elle disait qu’elle allait mourir, ses draps étaient souillés. Une personne ne devrait pas mourir dans ces conditions! Aujourd’hui, il faut que ça se sache. Naomi, en tant qu’être humain, tout simplement, avait le droit d’être secourue, d’être prise en charge. Cela ne doit plus se reproduire.”

fe

Source: BFMTV
Crédit Photo: Courtoisie




Partagez avec vos amis:

Comments

comments