Une femme donne naissance à un bébé sirène



Une femme donne naissance à un bébé sirène

 Les sirènes ont depuis toujours fait partie des créatures qui nous fascinent et nous font rêver, notamment avec leur corps mi-femme mi-poisson. Mais aujourd’hui, la science a pu découvrir quelque chose de semblable, sous la forme d’une maladie rare donnant aux bébés touchés une apparence très similaire à celle de ces créatures mythiques.

De quoi s’agit-il exactement ?

La sirénomélie, appelée également «syndrome de la sirène » est malencontreusement une affection de type mortel. Elle touche les bébés car elle se forme dans le ventre de la mère, pendant la période de grossesse, c’est donc une anomalie physique qui fait que les jambes ne se forment pas de façon normale et qu’elles restent collées pour ne former qu’un seul membre semblable à une queue de poisson. Mais ceci ne s’arrête pas là, parce cette maladie apporte son lot de complications que cela soit au niveau du fonctionnement des reins, de l’estomac ou de l’intestin, ce qui a très souvent pour conséquence le décès du bébé à peine quelques jours après son arrivée au monde. Cette malformation touche un bébé sur 60 000 voire 100 000 selon les dernières statistiques parues à ce sujet, il s’agit donc d’un cas extrêmement rare.

Une naissance qui va étonner les médecins

Une mère en Inde a étonné les médecins quand elle a donné naissance à un bébé qui avait les jambes « fusionnées ». Le couple en question était un couple d’ouvriers, ce qui signifiait qu’ils ne pouvaient se permettre de couvrir les dépenses d’aucun des médicaments prescrits ni à aucun frais d’analyse de base qui aurait pu aider leur bébé à survivre à cette complication médicale.

Une-femme-donne-naissance-a-un-bebe-sirene_1

Comme vous pouvez le voir sur les photos du bébé, les médecins étaient tout simplement incapables de déterminer le sexe du bébé, en raison de son bassin sous-développé et de ses jambes jointes. Le bébé est né en Inde et est du coup le deuxième nouveau-né du pays à souffrir du syndrome de la sirène.

Une-femme-donne-naissance-a-un-bebe-sirene_2

Vous pourriez penser que donner naissance à un bébé de cette taille nécessiterait une césarienne, mais la mère, Muskura Bibi âgée alors de 23 ans, a eu un accouchement tout à fait naturel. Cela est dû en partie au fait que les parents du bébé n’étaient pas en mesure de payer un traitement ni une procédure plus coûteuse, ils ont donc malheureusement été pris au dépourvu lors de la naissance.  Une-femme-donne-naissance-a-un-bebe-sirene_3

Selon les médecins connaissant bien le sujet, cette condition pourrait être génétique. Elle serait probablement due à une migration des cellules épiblastiques vers le chordo-mésoblaste lors du 16ème jour du développement du fœtus ce qui est à l’origine d’un déficit au niveau des membres inférieurs.

Une vie qui aura été très courte

Le plus triste dans cette histoire est que le nouveau-né n’a que quatre heures, en raison des diverses complications de santé qu’il a dû endurer pendant sa courte existence. Le docteur Sudip Saha a également dit n’avoir jamais vu un bébé porteur de cette maladie dans sa vie. Il a dit : « je n’avais jamais vu un tel bébé auparavant, c’est le premier cas de sirénomélie dans l’état et le deuxième dans le pays ».

Une-femme-donne-naissance-a-un-bebe-sirene_4

Non seulement les jambes du bébé étaient fusionnées, mais comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, ses jambes n’avaient pas d’os. La radiographie montre seulement une croissance en forme de queue dans la partie inférieure du corps du bébé. Si ce dernier avait survécu, il aurait très certainement souffert de complications gastro-intestinales dues aux mutations de son corps.

Le cas est rare, mais pas le premier en son genre

Le bébé du couple indien n’est pas le seul à avoir été dans une telle situation. D’autres bébés à travers le monde sont déjà nés avec cette malformation, mais seulement 3 d’entre eux ont pu y survivre. Milagros Cerron en fait partie, elle a pu surmonter l’anomalie suite à une opération chirurgicale pour séparer ses jambes de ses genoux à son aine.

Une-femme-donne-naissance-a-un-bebe-sirene_5

En dehors des Etats-Unis et de l’Inde, on signale également des bébés nés avec le syndrome de la sirène en Chine. C’était également le cas de Shiloh Pepin, qui a été surnommée « la fille sirène » par les gens et les médias en Chine.  Une-femme-donne-naissance-a-un-bebe-sirene-725x375

Cette histoire est bien triste et émouvante car la perte d’un enfant est toujours un drame.




Partagez avec vos amis:

Comments

comments