Une fillette de 9 ans souffrant d’une maladie rare nécessitant une chirurgie cérébrale grave, demande 10 000 prières



Une fillette de 9 ans souffrant d’une maladie rare nécessitant une chirurgie cérébrale grave, demande 10 000 prières

On dit qu’une personne peut faire la différence. La personne qui a écrit ce dicton n’a probablement jamais imaginé l’impact ,que cela pourrait avoir sur une fillette de 9 ans.

En peu de temps, cette combattante de fille a fait connaître sa présence et son combat à des milliers de personnes à travers le monde qui ne la connaissaient même pas jusqu’à ce que sa demande unique frappe les ondes.

Sophia Marie Campa-Peters a souffert à de nombreuses reprises il y a deux ans et demi. La cause de ces multiples accidents vasculaires cérébraux chez la jeune fille était inconnue des médecins qu’elle avait vus initialement, selon une interview que Sophia et sa mère ont donné à Lonestar au Texas.

 

Sur la page de collecte de fonds mise en place pour Sophia, son père Scott a expliqué le diagnostic final: “… on lui a diagnostiqué une maladie génétique rare appelée Moya-Moya.

“Moya-Moya est généralement caractérisée par le rétrécissement des vaisseaux sanguins dans le cerveau qui se traduit par un débit sanguin limité et des lésions cérébrales éventuelles du manque d’oxygène à ces zones de tissu. Ce manque de circulation sanguine et d’oxygène a entraîné une série d’accidents vasculaires cérébraux en 2015. ”

Bien qu’il n’y ait actuellement aucun remède pour la maladie, Sophia devait être opérée à l’hôpital pour enfants de Boston le 26 janvier 2018. Karen a déclaré durant l’interview de Lonestar que l’objectif était de ” revasculariser les vaisseaux sanguins dans son cerveau. ”

Avant les chirurgies, Sophia a demandé à 10 000 personnes de prier pour elle. La rumeur s’est répandue et Sophia et son plaidoyer ont attiré l’attention de la communauté internationale, les médias l’interrogeant et écrivant sur son état et sa demande.

Une annonce spéciale a été faite pour Sophia lors d’une conférence de presse dirigée par la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders.

Sanders a déclaré: «Aujourd’hui, Sophia, je suis ici pour vous dire que des millions de personnes de tous les coins du monde prieront pour vous le 26 janvier, et parmi celles-ci, nous serons tous, ici à la Maison Blanche. , y compris le président Trump. ”

Elle a également partagé un message de Trump: “Continuez à vous battre, n’abandonnez jamais. Continuez à nous inspirer tous et ne jamais perdre la foi en Dieu – avec Lui, tout est possible. ”

Le jour de la chirurgie, les gens du monde entier ont prié et ont attendu avec impatience les nouvelles de l’opération. La demande de prière de Sophia a également été partagée, générant encore plus de prières et d’intérêt.

 

Karen a publié des nouvelles sur le site Web de Sophia. Elle a noté, cependant, que la priorité numéro une de la famille était le rétablissement de Sophia, donc les nouvelles pourraient être lentes à apparaître.

Elle a partagé un élément concernant les premières actions de sa fille pendant sa convalescence. “Dans le style typique de Sophia, elle a fait sa signature en disant” Toujours en vie! “Tout en donnant un coup de pouce,” a annoncé Karen.

“Elle a créé ce mouvement au mépris des médecins quand elle a eu quatre ans et tant prédit qu’elle ne vivrait pas à cet âge.”

En date du 28 janvier, la famille et les médecins ont été impressionnés par l’état de Sophia. “Son infirmière a déclaré qu’elle n’avait jamais vu une patiente comme elle sans gonflement après la chirurgie!”, écrit sa mère dans une nouvelle. En fait, Sophia était debout et marchait le lendemain de la chirurgie.

La foi, le courage de cette petite fille ont inspiré des millions de personnes à travers le monde. En effet, une personne, même un enfant, peut faire une énorme différence.
source:25minutes




Partagez avec vos amis:

Comments

comments